[Go to navigation]

14.12.2016

Grèce

L'aide financière ne peut dépendre d’une régression du droit du travail

Le Parlement européen a débattu cet après-midi de la Grèce, en particulier des réformes relatives au marché du travail.

Pour le FMI, l’aide financière doit être conditionnée à la libéralisation du marché du travail et à un affaiblissement des lois protégeant les travailleurs.

Pour le Président du groupe Verts-ALE Philippe LAMBERTS:

"Il est inacceptable que la Commission européenne autorise le FMI à lier son aide financière à des réformes de la législation sur le travail qui violeraient la législation européenne, notamment la Charte des droits fondamentaux qui protège les négociations et conventions collectives.

Cela irait également à l'encontre du mémorandum signé entre la Grèce et ses créanciers en 2015 qui prévoit un ajustement du droit du travail grec aux standards plus élevés pratiqués au sein de l’UE.

Après avoir demandé une expertise indépendante (1), le FMI et la Commission européenne en ignorent aujourd’hui les recommandations. Un déni de réalité alarmant de la part de ceux qui se scandalisent de l’ « ère post-vérité ». En pleine crise de solidarité européenne, il s’agirait ’une erreur politique grave qui ne pourra qu'attiser les divisions et l’hostilité envers l’UE."

Pour Ernest URTASUN, Membre Verts-ALE de la Commission des affaires économiques et monétaires:

"Les objectifs d’excédent budgétaire fixés pour la Grèce sont complètement irréalistes. Le FMI lui-même estime qu’ils ne peuvent être atteints.  Le seul résultat à attendre des propositions actuelles n’est autre qu’une exacerbation de l’austérité et des souffrances humaines.

Il est grand temps d’arrêter la frénésie austéritaire et les coupes budgétaires sauvages en prétendant par ailleurs qu’elles résoudront les problèmes économiques de la Grèce.

Au lieu de prôner des réformes portant atteinte aux droits,  il est urgent de concentrer les énergies sur la lutte contre l'évasion fiscale et le clientélisme."

More information:

Guendalina De Sario

Press and Media Advisor (for French, Italian and Spanish press)
Tel. Brussels +32-2-2830984